• Le centre de de valorisation des boues non compatibles avec la filière agronomique.

  • Le centre de de valorisation des boues non compatibles avec la filière agronomique.

  • Le centre de de valorisation des boues non compatibles avec la filière agronomique.

  • Le centre de de valorisation des boues non compatibles avec la filière agronomique.

Traitement Boues Liquides

 

 

Notre site permet le traitement de boues liquides d'origines industrielles & domestiques

à travers un ensemble d'équipements et d'outils adaptés aux différents typologies de boues liquides d'origines domestiques et industrielles.

[ Code R5 ]

 

Le traitement des boues liquides sur site est possible via différents équipements adaptés aux différents types de boues liquides admissibles: 

- Un poste de curage de citerne permettant le dépotage des boues liquides directement sur notre site depuis une citerne ou un hydrocureur.

- Un dégrilleur situé en amont de nos 3 silos agités de stockage de 300m³ chacun.

- Une centrifugeuse biphasique.

- Un Filtre Presse plateaux.

Les résidus de la déshydratation des boues liquides (centrats, filtrats, ...) sont traités sur site par le biais de l'atelier de traitement des effluents (traitement physico-chimique - voir l page "traitement des effluents").

 

Nous traitons au sein de ces installations, les typologies de boues liquides suivantes (sous reserve du respect de la procédure d'acceptation):

- Incident sur l’outil de déshydratation d’une station d’épuration urbaine ou industrielle.

- Pollution accidentelle de boues liquides.

- Curage d’ouvrage d’épuration.

- Sédiments portuaires.

Notre arrêté préfectoral nous autorise à recevoir 10 000 Tonnes de boues liquides par an.

 

Nos contraintes d'exploitation:

- Absence de macro déchets dans les boues liquides (plastiques, algues et végétaux, macro-déchets, ...)

- Boues « pompables » de 2 à 10 % de MS

 

Une fois déshydratées, les boues sont traitées en serre afin de subir une étape de séchage solaire combiné.

En sortie de serre, ces boues séchées atteignent 90% de matière sèche (%MS).

Elles sont ensuite valorisées, soit en valorisation matière (cimenterie), soit en valorisation énergétique (co-incinération pour production de chaleur).